Fantômes

Chronique de la Place de la toile du 11 mai, « Ces technologies qui veulent nous rendre heureux ».

Où sont les lieux hantés ? 

Non pas qui suis-je ? Mais qui je hante ? Incipit Nadja d’André Breton (cf. le site qui lui est consacré). Ville fantôme, station de métro désinvestie, usine désaffectée, village déserté à la suite de saisies immobilières ou de catastrophes nucléaires… Qui n’est pas passé à proximité de tels lieux nimbés d’étrangeté, où les fuites ne sont plus réparées, où la mousse a repris le dessus, et la rouille le fer ? Le cas déchéant, on se reportait sur une exposition, ou un livre d’images consacré à ces lieux fantômes.

ghost attraction

Aujourd’hui, j’explore ces lieux plongé dans mon ordinateur : je tape seenthis.net/tag/ghost et j’arrive sur une page où sont recensés tous les messages qui comportent ce tag #ghost, mot-dièse fantôme, sur Seenthis. Je vous le conseille. C’est un festival, merci @baroug, @supergeante, @stephane, @odilon et @philippe_de_jonckheere, entre autres, pour toutes ces photos merveilleuses d’endroits, paysages, bâtiments et villes sans âme qui vive, ce qui ne veut pas dire sans âme tout court, bien au contraire. Se souvenir de ce que c’était avant la toile, à l’époque des horizons bornés; se réjouir, et se dire aussitôt que ce serait tout de même mieux d’aller juger sur pièces, AFK, dans la vraie vie, soulier sur le sol, vent sur la nuque et nez dans la mousse.

ghost 2ghost

Récemment, quelqu’un a partagé un lien vers un top 30 : « les 33 plus beaux lieux abandonnés dans le monde ». C’est presque trop d’un coup, mais c’est vrai que c’est beau, ce moulin abandonné en 1866 à Sorrente en Italie, ou cette ville taiwannaise où une forêt a poussé à la place de la route entre deux rangées d’immeubles. Y a aussi des parcs d’attraction abandonnés, un Disneyland près de Pékin, et un autre, contrefait, au Japon, ouvert de 1961 à 2006.  Le Japon, justement, me souviens que le Guardian a sorti un article récemment sur Fukushima, Fukushima évacuée pour la raison qu’on sait, et où l’on peut faire retour désormais, grâce à Google street view – deux ans plus tard, afin de mesurer l’étendue de la dévastation.

Namie Fukushima Google street view

Retour au tag #ghost sur seenthis… [ou plutôt non. Varions les plaisirs, j’ai lu récemment une ode à Pinterest sur peripheries.net, Pinterest c’est un image board (et là aussi c’est une invention japonaise dixit Wikipedia), un réseau social où on épingle des images. Très bel article, très subtil et tout, comme d’hab, sur le chamboulement de notre rapport au temps induit par la Toile, chamboulement aussi de notre consommation de représentations. Donc je me suis inscrit à Pinterest, un peu sceptique, parce que l’application te pousse constamment à t’abonner à des gens, à dévoiler tes centres d’intérêts pour te proposer des « albums » d’images déjà constitués… et te conduit comme ça, de suggestion en suggestion toute faite, ce qui est chiant, mais bon ça y est je suis inscrit ; j’ai donc tapé « ghost places » dans le moteur de recherche, trié par albums, et ça m’a sorti une dizaine de résultats : du coup je me suis abonné aux dix personnes différentes qui ont composé ces dix tableaux différents, et à Mona, l’auteure de l’Ode à Pinterest.]

vendôme

// Anaïs Denaux //

Retour au tag #ghost sur seenthis… Et là je vois par exemple des photos de l’usine des éditions PUF à Vendôme, récemment fermée… une compilation de stations de métro abandonnées : ce qui me rappelle que la station Saint-Martin sur la ligne 9 du métro parisien, station fermée en 1939 [à l’image de tous ces sites et blogs aujourd’hui désertés sur la Toile] entre République et Strasbourg-Saint-Denis avait été investie par la campagne promotionnelle du blockbuster de Ridley Scott, Prometheus. Passant en métro à toute vitesse, on pouvait ainsi apercevoir une réplique de la grotte qu’on voit dans le film. Comme quoi, il n’y a qu’un pas de la représentation fantômatique à la suggestion algorithmique, et moins qu’un pas de l’algorithmie au marketing subliminal.

Publicités

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s