Téléphon sans son

Chronique de la Place de la toile du 4 mai 2013, « Philosophie critique du drone« .

Pourquoi les lignes téléphoniques fixes sont-elles moins bonnes qu’avant ?  

A l’origine de cette question, un constat empirique de Xavier confronté à des duplex toujours plus délicats à mettre en place en studio… de la friture sur la ligne, des communications qui sautent puis s’interrompent. Voyons si cela est fondé : J’ai demandé aux chargés de réalisation de la chaîne qui ont confirmé ce sentiment. Reste à voir si c’est étayé par des mesures « objectives » comme on dit. Dans le jargon on parle de QoS pour qualité de service, on en avait parlé dans le cas de Free qui a quelques difficultés d’interconnexion avec google notamment.

Mais là on parle de téléphonie fixe, celle qui passe par des fils de cuivre, à l’ancienne. Donc direction l’ARCEP, l’autorité de régulation des télécoms, qui a en charge tout le bazar. Dans la famille des services administratifs producteurs de normes, l’ARCEP et son collège de « X-télécom » (hauts fonctionnaires sortis de polytechnique spécialité télécoms), c’est assez intéressant, politiquement… bon mais ce qui m’intéresse là c’est le dernier rapport « sur la qualité de service des réseaux fixes » publié par l’ARCEP en janvier 2013 : c’est une obligation du code des postes et des communications électroniques, les opérateurs doivent publier une séries d’indicateurs de qualité de service. Je regarde aussi le dernier rapport de « l’observatoire du marché des communications en France » lequel m’apprend que désormais, la majorité des appels – 54% – passent par des mobiles, contre 48% il y a un an.

obs-marche-t4-2012-05

On s’en doute, y a de moins en moins de lignes fixes dites RTC pour « réseau téléphonique commuté »… à savoir de moins en moins d’abonnés à un service téléphonique traditionnel sur bande étroite (que seul Orange, anciennement France Télécoms, propose encore d’ailleurs). Ca doit venir de là en fait le problème : il y a de plus en plus de voix sur large bande , et la qualité est censée être meilleure, mais en fait il semble que c’était mieux avant, quand c’était étroit, parce que ça ne s’occupait que de voix, alors que là, la bande a beau être large, il y a bien d’autres choses qui passent sur elle, des offres triples, télé, tévé, internet.

obs-marche-t4-2012-20

C’est bizarre parce que normalement cependant l’ADSL et le téléphone ne passent pas par les mêmes fréquences, et au niveau du central – voir l’article « boucle locale en France » sur Wikipédia –, les signaux sont censément renvoyés sur des réseaux différents. Donc ça ne devrait pas jouer, bizarre. Si je reviens à mon rapport, et notamment la partie consacrée à la qualité de la parole, à la défaillance des appels, et à la durée d’établissement d’appel,  nulle part je ne vois l’écho d’une telle baisse de qualité…  pas question de connecteurs qui s’oxydent, d’infrastructures vétustes ou de dégradation de signaux, j’en suis donc réduit à mon hypothèse sur la bande étroite et la bande large :  plus la bande est large, moins la liaison inter-individus est bonne. C’est comme la démocratie selon Rousseau, viable uniquement dans des communautés étroites.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s